GCF-Logo

Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)

Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)

Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)

Observatoire du Sahara et du Sahel

Communautés internationales

boc@oss.org.tn

(+216) 71 206 633/634

(+216) 71 206 636

Boulevard du Leader Yasser Arafat BP 31 Tunis Carthage 1080 Tunisie

http://www.oss-online.org/fr/

Hiérarchie

Une structure flexible
En juillet 1989, le Sommet du G7 (Sommet de l'Arche), qui s’est tenu en France du 14 au 16 juillet, a recommandé la création d'un «Observatoire du Sahara africain» pour surveiller et mieux protéger les régions arides et fragiles soumises à la dégradation environnementale. L'Association Internationale OSS (AIOSS) a été fondée.

L'OSS travaille avec ses pays membres selon le principe de subsidiarité. Il agit à la fois comme un initiateur et un facilitateur de partenariats pour relever des défis environnementaux communs. La gestion des ressources en eau transfrontières et la mise en œuvre des Accords multilatéraux sur l'environnement, notamment ceux qui traitent de la désertification, de la biodiversité et du changement climatique, constituent des domaines clés du travail de l'organisation.

Nos programmes et projets sont financés par des contributions volontaires, des subventions et des dons de pays membres, d'organisations et de partenaires.

Une structure légère et flexible, une gestion financière transparente, une gouvernance efficace et une équipe compétente, multiculturelle et multidisciplinaire constituent des atouts importants qui permettent à l'OSS de contribuer de manière significative à la réponse régionale et internationale aux défis environnementaux.

Une gouvernance fiable
L'Assemblée générale de l'OSS est convoquée tous les quatre ans pour examiner les questions institutionnelles, stratégiques et statutaires et adopter le programme d'activités quadriennal. L'Assemblée générale élit également les membres du Conseil exécutif pour un mandat de quatre ans.

Le Maroc assume actuellement la présidence de l'organisation. L’Honorable M. Abdeladim LHAFI, Haut-Commissaire à l'eau, aux forêts et à la lutte contre la désertification du Maroc est le président de l'OSS.

Le Conseil exécutif, qui se réunit chaque année, met en œuvre les décisions et les résolutions adoptées par l'Assemblée générale. Le Conseil exécutif examine le budget annuel et le programme d'activités soumis pour adoption par le Secrétariat exécutif et valide les comptes de l'Organisation après avoir entendu le rapport du Commissaire aux comptes.

Le Conseil exécutif de l'OSS est actuellement composé comme suit :

  • Président : Maroc
  • Zone Cen-Sad : Burkina Faso et Mauritanie
  • Zone de l'Union du Maghreb Arabe : Algérie et Libye
  • Zone CILSS : Tchad et Niger
  • Région de l'IGAD : Ouganda et Soudan
  • Membres non-régionaux : Allemagne, Canada, France, Italie et Suisse
  • Autres membres : Egypte
  • Membres représentant les organisations sous-régionales : Secrétariat général de l'UMA et de la CEN-SAD, Secrétariat exécutif du APGMV, CILSS, IGAD et CBLT
  • Membres représentant des organisations internationales : UNCCD et UNESCO
  • Membres représentant les organisations de la société civile : CARI.

Le Bureau du Conseil exécutif est composé comme suit :

  • Maroc : Président
  • France : 1er vice-président
  • Niger : 2e vice-président
  • Soudan : 3e vice-président
  • Tunisie : 4e vice-président
  • Algérie : Rapporteur
  • Egypte et Mauritanie : Membres

Le Comité d'Orientation Stratégique (COS) est un organe consultatif dont la mission est de fournir une réflexion stratégique pour soutenir les programmes de l'organisation.

Le Secrétariat exécutif met en œuvre les décisions du Bureau exécutif et prend toutes les mesures nécessaires pour la gestion quotidienne efficace de l'organisation et l'exécution de ses programmes scientifiques et techniques.

Mission

L’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) est une organisation intergouvernementale internationale à vocation africaine, créée en 1992 et établie à Tunis. Son action se situe dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches de la région sahélo-saharienne. L’OSS compte parmi ses membres 25 pays africains, 7 pays non-africains, 13 organisations (organisations représentatives de l'Afrique de l'Ouest, de l'Est et du Nord, organisations des Nations unies) et 3 organisations non gouvernementales.

L’OSS a pour mission d’appuyer ses pays membres africains dans la gestion durable de leurs ressources naturelles dans un contexte de changement climatique particulièrement défavorable. Pour cela, il s’investit dans :

  • La mise en œuvre des accords multilatéraux sur la désertification, la biodiversité et le changement climatique
  • La promotion des initiatives régionales et internationales liées aux défis environnementaux de l’Afrique
  • La définition de concepts et l’harmonisation d’approches et méthodologies en rapport avec la gestion durable des terres et des ressources en eau (GDTE), et le changement climatique.

Cette mission s’appuie nécessairement sur la transmission des connaissances, le renforcement des capacités et la sensibilisation de toutes les parties prenantes.

Ses activités et ses projets sont financés respectivement par les contributions volontaires des pays membres, et par les subventions et les dons provenant des partenaires au développement.

Une structure légère et flexible, une gestion transparente des ressources financières, des mécanismes de gouvernance efficaces et une équipe compétente, multiculturelle et multidisciplinaire permettent à l’OSS d’apporter une contribution à haute valeur ajoutée dans le paysage institutionnel international et africain.

Description

L’OSS est une organisation intergouvernementale internationale à vocation africaine basée en Tunisie. L'OSS initie et facilite les partenariats autour des défis communs liés à la gestion partagée des ressources en eau, à la mise en œuvre des accords internationaux sur la désertification, la biodiversité et le changement climatique dans la région du Sahara et du Sahel.

×

Inscrivez-vous à notre newsletter

*Obligatoire
load.gif